mercredi 3 décembre 2008

LES MYSTÈRES DE PARIS


Fantaisie politique en plusieurs tableaux,
sans ordre ni raison,
ni foi, ni loi.

AVERTISSEMENT IMPORTANT.

Lecteur, si tu crois que ce texte n’est pas une fiction, tu te trompes. Que dis-tu ? Qu’on dirait à s’y méprendre le congrès départemental de Paris, tel qu’il s’est tenu les 28, 29 et 30 novembre 2008? C’est bien mal connaître le PCF. La réalité, ce n’est pas dans cet ouvrage frivole que tu la trouveras, mais dans l’auguste livre qu’un de nos plus illustres anciens vient d’écrire.
Les dirigeants sont révocables lors des congrès. Voilà la réalité! C’est l'autorité et le respect qu'on porte à leur action et à leur comportement qui les fait élire.
Maintenant, au diable la réalité et place à la fiction!

Lire la suite de cette fable, instructive, comme toutes les fables...

Image :
Cesare Maccari (1840 – Rome, 1919) Ciceron prononçant la prima Catilinaria au sénat romain (1880), fresque Sala Maccari, du Palazzo Madama (sénat) de Rome

4 commentaires:

le Rouge-gorge a dit…

Lénine disait en 1923 à Monmousseau « La transformation du vieux type de parti européen parlementaire, réformiste à l’oeuvre et légèrement coloré d’une teinte révolutionnaire, en un nouveau type, vraiment communiste, est chose extraordinairement difficile, c’est certainement en France que cette difficulté apparaît le plus nettement » il poursuivait « Si les ouvriers révolutionnaires comme vous entraient au Parti communiste, vous le changeriez. Il deviendra un parti prolétarien, il ne sera plus dirigé par des politiciens. Il n’y a que vous qui puissiez faire cela ». Monmousseau, leader syndicaliste révolutionnaire, adhéra au PCF.

Salut fraternel.

le Rouge-gorge

@Caius a dit…

oui, malheureusement je ne vois pas ces contingents d'ouvrier révolutionnaire aujourd'hui...

Tietie007 a dit…

La pratique politique a plutôt montré que les Congrès sont plutôt des chambres d'enregistrement, pour tous les partis, d'ailleurs.

GQ a dit…

Ce qui est sûr c'est qu'il faudrait que ceux qui sont sortis reviennent et amènent du monde. les lignes (et la ligne) bougent!